Mal de gorge : d’ici, vous pouvez savoir qu’il n’est pas causé par le coronavirus

Le mal de

A lire également : Lesbienfaits pour la santé des noix de coco que vous ne connaissiez pas le

gorge est l’une des plaintes médicales les plus courantes, en particulier pendant les mois d’hiver, lorsque de nombreuses personnes souffrent d’infections des voies respiratoires supérieures. Quels problèmes peuvent survenir dans le contexte du mal de gorge ? Quand devrions-nous consulter immédiatement un médecin ?

Sur

A lire en complément : Que peut-on faire contre les hémorroïdes douloureuses ? Ces méthodes ont fonctionné

les symptômes et les complications du coronavirus, nous en savons déjà beaucoup. Et bien que le mal de gorge est un symptôme caractéristique du coronavirus, il se produit généralement avec d’autres symptômes d’accompagnement tels que la toux, les maux de tête, la fièvre, la perte de goût et d’odorat, la diarrhée. L’existence d’un coronavirus ne peut être clairement confirmée ou écartée que par un test de Covid.

Le test de Covid est négatif, mais j’ai toujours mal à la gorge, qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?

Les maux de

gorge peuvent toucher n’importe qui, les enfants et les personnes âgées, les hommes et les femmes, et nous pouvons en souffrir à tout moment de l’année. La gorge peut être affectée (à des degrés divers) par pratiquement toutes ces maladies, et les symptômes accompagnant le mal de gorge peuvent grandement aider à établir un diagnostic précis et à déterminer la thérapie appropriée.

Virus, bactéries

Dans la plupart des cas, une infection virale ou bactérienne provoque un mal de gorge. Une maladie d’origine virale peut être la rhinite « simple » ou la grippe, et, bien sûr, le coronavirus, mais même la mononucléose, la rougeole, la varicelle ou les oreillons. Les maladies d’origine bactérienne se produisent souvent en même temps que les infections virales ou après eux. Les symptômes des infections comprennent fièvre et frissons, nausées, difficulté à avaler, faiblesse générale, maux de tête, douleurs articulaires et musculaires, écoulement nasal, éternuements et toux, perte d’appétit et enrouement.

Les

inflammations plus sévères peuvent également être accompagnées d’un gonflement et d’une sensibilité des ganglions lymphatiques, de la toux des mucosités, d’une rougeur des amygdales ou du pharynx. Cependant, un examen médical est très important : les infections d’origine virale sont traitées avec des antibiotiques inutiles (même spécifiquement nocifs), tandis que pour la récupération complète des maladies d’origine bactérienne, ils sont nécessaires

Ladouleur dans la gorge, la brûlure, la sensation de grattage, la difficulté à avaler, la toux peuvent également être causées par divers irritants. L’inconfort dans la gorge peut être typique pour les allergies, mais aussi si l’air dans notre environnement est trop sec ou contaminé (par exemple, beaucoup peuvent se plaindre d’un mal de gorge si vous avez un fort smog ou si vous passez longtemps dans un endroit fumé). Les agents de nettoyage et les produits chimiques peuvent également causer des périodes prolongées ou plus courtes de maux de gorge.

Bien sûr, les blessures peuvent également être le résultat d’un mal de gorge : non seulement les accidents « externes » affectant le cou peuvent être des douleurs, mais il peut également être considéré comme une blessure si nous surmenons nos accords vocaux, par exemple, parce que nous crions ou chantons beaucoup. Le mal de gorge chronique, pour cette raison, peut être une plainte fréquente auprès des artistes ou des enseignants.

L’ acide gastrique qui se retire de l’estomac peut également irriter la membrane muqueuse de la gorge, de sorte que le mal de gorge est l’un des symptômes caractéristiques de la maladie de reflux. Si le mal de gorge se produit principalement après avoir mangé ou au coucher, et vous avez également d’autres plaintes de reflux (brûlures d’estomac, sensation accrue de plénitude, etc.), assurez-vous de contacter votre médecin.

Le mal de

gorge est souvent causé par des amygdales. Continuez à lire.

Voyons un médecin.

Bien que certaines méthodes domestiques et quelques jours de repos suffisent souvent pour que le mal de gorge et les symptômes qui l’accompagnent se résorbent, un examen médical peut parfois s’avérer nécessaire. Ceci est particulièrement important si votre gorge commence à mal très fortement et presque insupportable dans un très court laps de temps (jusqu’à quelques heures), si le mal de gorge s’accompagne d’une forte fièvre, ou si le mal de gorge, bien que pas particulièrement intense, dure plus de 3-4 jours.

Vous devriez consulter immédiatement un médecin si le mal de gorge a été précédé d’une blessure au cou ou si vous avez de la difficulté à avaler ou à respirer en plus d’un mal de gorge. Il est également extrêmement important de vérifier avec un spécialiste si le mal de gorge s’accompagne d’un gonflement de la langue ou des lèvres, une fréquence cardiaque rapide, une respiration superficielle ou des étourdissements, des évanouissements !